« Mettre en quarantaine », l’expression, telle qu’on l’a connaît aujourd’hui, remonte au XVIIe siècle. Cette expression signifiait isoler une personne ou un groupe de personnes atteints d’une maladie contagieuse pour une durée de quarante jours.

40 jours comme L’Ascension qui est célébrée quarante jours après Pâques, tradition juive également désirant que chaque premier-né mâle de la famille soit amené au temple 40 jours après sa naissance. Cette durée de 40 jours correspond à la période durant laquelle les mères étaient considérées comme impures par la loi juive après leur accouchement.

40 jours pour les amburbiales liées à la purification de la ville romaine. Rite célébré par des processions au flambeau autour de Rome. La christianisation de ce rite païen viendra plus tard vers le VIe siècle.

Enfin, les croisés de Simon de Montfort en sont un dernier exemple : selon la coutume féodale, les croisés avaient toute latitude pour rentrer chez eux au terme de quarante jours. D’où le siège rapide de Béziers, mais favorisé par la sortie inopportune des Biterrois.

images

Images